« La Quête du Renard Blanc » de Chen Jiatong

Résumé : Dilah est un petit renard polaire qui vit seul avec ses parents, entouré de leur amour exclusif, loin de toute autre présence. Chaque soir, le jeune renardeau s’endort, bercé par la voix de sa mère qui lui conte les légendes millénaires des animaux.

Mais Dilah a un secret : il rêve de vivre parmi les humains, ces créatures fascinantes, et de partager leur vie si passionnante, car « les hommes sont les maîtres de l’univers. Ils n’ont peur de rien. »

Or une nuit fatidique, il retrouve sa mère mourante, blessée par le fusil d’un chasseur. Son père lui non plus ne reviendra pas. Dans un soupir, elle lui confit un précieux souvenir : un objet mystérieux pouvant le conduire au trésor d’Ulla. Une Pierre de Lune capable de le changer en humain.

Armé de son courage et de sa détermination, Dilah entame une longue quête semée d’embûches, poursuivit par les féroces renards bleus. Sur sa route, parmi les dangers et les pièges, il rencontrera des amis fidèles d’espèces et de lieux variés, et apprendra à devenir grand.


3 sur 5

Un livre jeunesse peuplé d’animaux en tout genre avec un renardeau comme personnage principal.

Je me suis d’abord penché sur ce livre pour la couverture ainsi que son titre qui m’a semblé attrayant en sachant ma passion pour les renards !

L’histoire ainsi que la quête sont chouettes, on aime suivre Dilah le petit renard qui apprend et grandit au fil de son aventure. Il se fait des amis et s’épanouit. Ses amis tous aussi uniques les uns que les autres sont très attachants.

Ici, on rencontre les hommes du point de vue des animaux. Hommes qui peuvent parfois être gentils et aimables. Mais certains peuvent être de vrais monstres, un copier-coller de la réalité ou tout type de personnes réagit différemment face à la nature.

D’abord, tu n’es pas laid. Ensuite, tu as bon cœur. Tu n’as pas hésité à te mettre en retard pour secourir mon ami. Rien que pour ça, tu es le plus beau lapin du monde !

La Quête du Renard blanc

Le livre est vraiment dédié à un public jeune, facile à comprendre, se lit rapidement et est très accessible au niveau du vocabulaire utilisé. L’écriture est assez grande, ce qui permet une bonne lecture.

De nombreux rebondissements peuplent la quête du renardeau et il y fait toujours face avec beaucoup de bravoure et de compassion, souvent aidé par ses amis. Même si l’histoire reste légèrement « niaise », il se laisse lire et vous tournerez les pages sans vous en rendre compte.

La part « fantastique » est vraiment très peu présente, ce n’est pas un livre que je conseillerai pour un adepte du genre. Par contre pour faire découvrir cet univers à un jeune en douceur ce livre conviendra parfaitement !

Je reste tout de même assez déçue de la fin qui n’en ai pas vraiment une, même si je savais qu’il s’agissait d’une série de livres, j’aurai aimé une fin plus complète. Je compte me procurer la suite, car je me suis énormément attaché à Dilah.


Titre : La Quête du Renard Blanc

Auteur : Chen Jiatong

Édition : Casterman

Nombre de page : 240

Date de parution : 06/01/21


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s