« Arcadia Et les marcheurs du soleil » de Estelle Loveli

Le bien, le mal. Mais quelle hypocrisie de la part des marcheurs du soleil à vouloir baigner sans cesse dans la lumière.

Dans un futur lointain, bercé par les vestiges des Hommes du passé, se croisent et s’affrontent deux clans si proches, mais que tout oppose. Les Naeshim sont des gardiens et soldats défenseurs de la nature et de leurs traditions, siégeant dans la dimension de Sheôl, à tâcher de faire régner l’ordre et l’équilibre au sein des mondes. Ce sont des créatures vouant un culte à la Mère Lune, leur divinité. Généralement des maîtres d’arme aguerris dont la bestialité et le goût du sang n’a d’égal que leur beauté.

Pourtant, jadis, les Humains n’en ont fait qu’à leur tête, à ravager la Terre de leur égoïsme, de leur technologie et de leur soif de pouvoir. Elle fut saignée par la honte et la mort, lorsqu’enfin, les soldats de Sheôl ont fini par intervenir pour mettre un terme à cette mascarade.

C’est ainsi que revient une société traditionaliste, où Arcadia, mercenaire marginal de Sheôl, est envoyé contre son gré en mission sur Terre pour mettre définitivement un terme au conflit d’intérêt. Arcadia est un joli petit con, capricieux et lunatique, mais détenteur d’une spiritualité sans pareille. Fervent serviteur de la Mère Lune, un subtil mélange d’animalité et de mysticisme. Le voilà à nouveau confronté aux Hommes et à leur dépravation. Ces derniers le fascinent autant qu’ils l’exaspèrent.


noté 5 sur 5

Une histoire addictive dans un univers fantastique vraiment bien construit.

J’ai adoré découvrir l’histoire, d’Arcadia, j’ai été prise dans ma lecture tellement que je n’ai pas su la posée jusqu’à la fin. Rempli d’action, on ne s’y ennuie jamais. Même si l’histoire se passe sur notre Terre, le fantastique y est bien présent.

Les éléments fantastiques sont vraiment bien travaillés, tellement qu’ils semblent naturels dans l’environnement. L’autrice a vraiment su créer un univers qui permet d’imaginer des choses vraiment incroyables, j’ai adoré ça.

Même si au départ, j’ai eu plutôt du mal à me lancer, car l’univers est assez complexe, une fois les choses mises en place tout se déroule assez vite et assez naturellement.

J’ai beaucoup aimé le personnage principal, très ouvert d’esprit grâce à sa culture. Sur Sheol, tout le monde passe du bon temps avec tout le monde, peu importe le sexe de la personne ou d’autres critères. C’est un point que j’ai beaucoup apprécié découvrir. Arcadia a aussi la particularité de détester les humains, causes de leurs propres malheurs, quand il doit alors se glisser parmi eux, on ressent certaines fois le conflit d’intérêts qu’il ressent lorsqu’il est obligé de les suivre dans les missions.

Des scènes de violences incroyablement bien décrites ainsi que des scènes de sexe, le livre est pour un public averti. Au niveau des moments érotiques entre les deux hommes, l’écriture est parfois très crue et d’autres fois très sensuelles, pour une première lecture avec des scènes dans ce genre, l’autrice m’a fait découvrir cela avec une plume que j’ai beaucoup aimée.

J’aimerais beaucoup découvrir la suite et je vous conseille vivement ce livre si vous aimez le fantastique, avec énormément d’action, des scènes de violence ainsi que sexuelles, car l’histoire nous propose ici un univers très riche et vaste que je vous invite à découvrir par vous-même.


Titre : Arcadia Et les marcheurs du soleil

Autrice : Estelle Loveli

Édition : auto-édition

Nombre de page : 251

Date de parution : 01/01/2022

Age : pour public averti


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s