« Autopsie : Whitechapel » de Kerri Maniscalco

Audrey-Rose a toujours vécu dans l’opulence et le bonheur jusqu’à la mort de sa mère. Depuis, malgré la compagnie de sa tante et ses robes en soie, la jeune fille mène une vie secrète. Contre l’avis de son père et les attentes de la haute société, Audrey-Rose passe beaucoup de temps dans le laboratoire de son oncle pour étudier la médecine légale, en compagnie de Thomas, un apprenti charmant, intelligent mais méprisant. Elle passe ainsi ses après-midi à disséquer et à lire à travers les corps humains. Mais une série de meurtres perpétrés par un certain Jack l’Éventreur à Whitechapel vont l’accaparer. Chaque corps est mutilé et les crimes sont de plus en plus horribles. Audrey-Rose et Thomas vont enquêter afin de découvrir le meurtrier qui semble graviter autour de la famille de la jeune femme. Est-ce son père, dont l’absence coïncide avec l’arrêt des meurtres ? Son oncle, dont les connaissances en anatomie pourraient être celles du meurtrier ? Le commissaire Blackburn qui la tient à l’œil ? Ou encore Thomas qui, sous ses airs de jeune arrogant, semble cacher beaucoup de choses ?…
À travers les descriptions d’autopsies, et de nombreux rebondissements, l’auteur nous plonge avec horreur et élégance dans les bas-fonds londoniens du XIXe siècle et de la science médicolégale.


Coup de cœur de Foxy

Un livre à dévorer que j’ai vraiment adoré du début à la fin, véritable coup de coeur !

Le livre étant inspiré du célèbre Jack l’Éventreur, j’ai adoré découvrir l’histoire raconter d’une nouvelle manière par l’autrice. J’ai trouvé la lecture vraiment intéressante et prenante, étonnamment j’ai appris pas mal de choses sans m’en rendre compte tant la lecture en est facile et intuitive. La plume est simple et permet d’être encore plus immergé dans l’histoire.

Le personnage de Audrey-Rose m’a beaucoup plu, un personnage féminin très fort de caractère. Elle fait de la médecine légale même si cela est censé être interdit aux jeunes femmes de son époque, rien que pour cela, elle est directement digne d’intérêt. Elle est en partie féministe sans le savoir, car elle fait ce qu’elle veut faire et non pas ce que la société lui demande. La jeune fille m’a vraiment beaucoup plus, elle fait preuve d’un vrai sang-froid, face aux nombreuses situations qui sèmeraient la panique chez la plupart des personnes.

Dès le départ, on est glissé dans l’univers du personnage principal, Audrey-Rose, qui vit une vie secrète grâce à son oncle qui lui permet d’exercer la médecine légale, chose qu’elle ne peut pas faire normalement. Son oncle m’a d’ailleurs énormément plu pour ça, accepter que sa nièce travaille avec lui, il lui apprend pas mal de choses et à moi aussi.

En réalité, tous les personnages du livre sont attachants. Thomas, rempli de narcissisme et d’arrogance, n’a pas cessé de me faire sourire durant toute ma lecture. Il m’a énormément plus, grâce à son caractère et sa manière d’être. Même s’il a des manières assez spéciales, je trouve qu’il est vraiment intéressant.

La peur est un monstre vorace. Plus on l’alimente, plus elle a faim.

Autopsie

L’ambiance de l’ancien Londres suinte du livre et nous fait vivre un moment hors du temps. J’ai vraiment adoré retrouver cet univers qui me plaît énormément, me passionne. On se retrouve très bien dans l’année, avec la peur du mystérieux tueur qui rôde.

La haute société de l’époque dont la jeune femme fait partie nous glisse vraiment dans l’époque de XIXe siècles, par l’élégance et la manière de penser des gens qui la compose, je me suis laissée emmener avec plaisir à cette période qui fait ressortir le Londres que j’aime. Les descritpions d’autopsie sont assez bien détaillées, mais pas non plus choquantes, en réalité, elles étaient plutôt intéressantes et enrichissaient la lecture.

J’ai cherché et mené l’enquête avec Audrey pour découvrir qui est le fameux assassin, j’ai même été jusqu’à soupçonner tous le monde à un moment ou un autre ! Et malgré mes efforts, je n’ai pas réussi à trouver. Peut-être que toi tu arriveras à élucider le mystère ? De nombreux rebondissements composent le livre, ce qui le rend encore plus attractif, quand on pense être sur la bonne voie il nous envoie vers un autre coupable.

Un bon mélange de suspens, d’ambiance, avec des personnages recherchés et qui sont intéressant vous attendent dans ce délicieux roman que j’ai dévoré. Un coup de cœur, qui fait partie de mes livres favoris grâce à tous ses composants, je n’en attendais pas beaucoup et pour finir, j’en garde un souvenir exceptionnel.


Titre : Autopsie Whitechapel

Autrice : Kerri Maniscalco

Édition : Milan

Nombres de pages : 350

Date de parution : 18/01/2017


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s